Perche Nature - Association d'étude et de protection de la Nature dans le Perche et la Vallée du Loir
Benevolat

Perche NaturePerche Nature Le Perche est fort de son bocage avec ses près et vergers de pommiers et poiriers et de ses nombreuses petites rivières dont les vallées possèdent encore quelques prairies naturelles. Cette région a subi des bouleversements paysagers importants depuis quelques dizaines d’années, dus aux profondes modifications des activités humaines.

 

Perche Nature Autrefois archétype du bocage voué à l’élevage laitier et à la polyculture, le Perche a été « déshabillé » de ses haies et avec elles, ses prairies de fauche, zones humides, marais et pâtures. Les surfaces agricoles intensives ne cessent de prendre une place toujours plus importante aux dépens d’espaces naturels garants d’une faune et flore diversifiées.

Perche Nature Les zones humides, éléments indissociables du bocage, ont été asséchées voire comblées en grand nombre. Il subsiste néanmoins un réseau de mare et mardelles abritant quelques espèces d’amphibiens patrimoniales.
Le grand étang de Boisvinet, situé à 10 km au nord de Mondoubleau est le plus grand étang du nord du département avec une superficie de 30 ha. Il est un lieu important sur le plan ornithologique (nidification, migration, hivernage).

Perche Nature Enfin dans le canton de Mondoubleau les carrières de grès Roussard présentent une ambiance particulière de type « Petit Colorado » avec des couleurs ocres très présentes. Ces carrières, très peu nombreuses, ont pratiquement toutes disparu : comblement, reprise de la végétation…Le gisement de la carrière de la Mutte à Sargé-sur-Braye est aujourd’hui le seul endroit qui permette l’observation en place des sables du Perche et des grès Roussard qui leur sont parfois associés. C’est donc un lieu d’une grande valeur patrimoniale qui accueille une végétation ligneuse et herbacée typique bien adaptée à ce milieu acide : digitale pourpre, petite oseille, germandrée scorodoine, véronique des montagnes, mousses, lichens…côtoient la jasione des montagnes, belle campanulacée aux fleurs bleues, plutôt rare dans la région.


Perche Nature La Vallée du Loir  possède encore des prairies alluviales naturelles fauchées ainsi qu’un réseau de petites rivières (La Brisse, Le Langeron, Le Boulon, La Houzée…) relativement important.

Perche Nature En parallèle, les plantations de peupliers se multiplient et des carrières d’extraction de graviers ont fait leur apparition.
D’anciennes extractions de sables et graviers alluvionnaires réaménagées en plans d’eau permettent le développement d’une flore spécifique et le stationnement de nombreux oiseaux d’eau.

Perche Nature Les forêts du nord du département (Vendôme, Azé) présentent comme type de boisement principal la chênaie-charmaie avec la présence localisée du hêtre en forêt de Fréteval.

Perche Nature Des pelouses calcaires relictuelles subsistent ici et là faisant apparaître une faune et une flore spécifiques des climats chauds.

Perche NatureLes falaises crayeuses de la Vallée du Loir font apparaître de nombreux sites «troglodytiques» largement fréquentées par les Chauves-souris en hiver.
Enfin les ravines de la vallée du Loir entaillent le coteau et offrent par leur humidité et leur ombre, un milieu idéal pour les fougères (Scolopendre, Polystic…).

PERCHE NATURE
Maison Consigny 41170 Mondoubleau  - tel : 02 54 80 11 05 - perche.nature@wanadoo.fr