Perche Nature - Perche et Vallée du Loir -
Association d’étude & de protection de la Nature dans le Perche & la Vallée du Loir

Actualités

Participez au comptage des oiseaux de jardin !

Bien que les températures soient clémentes en ce début d’année, la période actuelle est propice aux observations d’espèces d’oiseaux hivernantes. Basé sur des actions déjà réalisées dans des régions ou pays voisins, le comptage participatif des mésanges de jardin se veut être une opération de sensibilisation et de première approche des oiseaux les plus communs pouvant être trouvés dans notre région. Sur le long terme, ce comptage pourrait devenir un outil de connaissance et de suivi pouvant être réalisé tous les ans sur des sites qui vous tiennent à cœur, ou tout simplement chez vous !

Chacun peut participer, il suffit de choisir un lieu, un temps d’observation et de remplir le dépliant ci-dessous qui vous permettra par la suite de saisir vos données en ligne. L’idéal est de trouver un poste d’observation où les oiseaux peuvent être identifiés à l’œil nu.

Cette opération vous permettra par la même occasion de vous familiariser avec le nouveau Système d’Information Régional sur la Faune et la Flore (SIRFF) qui constitue une base de données commune pour toute la région Centre Val-de-Loir, permettant ainsi de traiter et de valoriser plus facilement vos observations.

Articleinternetcomptage2

Comment opérer ?

- Imprimer le dépliant du "Comptage participatif des mésanges" et en remplir la Fiche d'observation pour la saisie ultérieure sur internet.

-      - Votre site d’observation doit être bien délimité pendant toute la durée de l’opération.

-      - Ne notez que l’effectif maximum d’oiseaux observés pour la même espèce afin d’éviter les doublons !

-      -  Pour des observations d’espèces autres que les mésanges, les noter dans les cases prévues à cet effet.

 Dépliant Comptage participatif des mésanges

Aide à la détermination des oiseaux de jardin

Ne pas oublier de saisir toutes vos données en ligne sur SIRFF une fois l’observation terminée : http://sirff.fne-centrevaldeloire.org

Guide d'utilisation de SIRFF

 

 

Restauration de la carrière de la Mutte

La carrière de la Mutte, site patrimonial de l'histoire percheronne, est aujourd'hui un espace à divers enjeux écologiques, géologiques et historiques que Perche Nature cherche à conserver et à valoriser. En partenariat avec le Conservatoire d'Espaces Naturels du Loir-et-Cher (CEN 41), cette ancienne carrière exploitée abrite du grès Roussard, une pierre ferrugineuse typique utilisée auparavent sur de nombreuses communes du Perche dans la construction de structures bâties. Ce site accueille également du sable du Perche, où une flore et une faune particulière s'y sont installées.

Ces différentes particularités ont valu à cette carrière d'obtenir le statut d'Espace Naturel Sensible depuis une dizaine d'années. En plus de l'élaboration d'un parcours pédagogique (Circuit du Roussard), Perche Nature réalise un entretien régulier du milieu en collaboration avec le CEN 41. Cet entretien consiste à un débroussaillage annuel de la carrière afin d'éliminer les rejets de châtaigner et de bouleaux pouvant potentiellement mener à une fermeture du milieu et à une perte de ses richesses.

Cette année, des actions de restauration écologique ont été menées en plus de l'entretien habituel. Ces actions consistaient à un élaguage et abbatage d'arbres devenus trop âgés et diminuant la luminosité du site. Par conséquent, le développement d'une strate herbacée était devenu difficile sur le site. De plus, ces arbres empêchaient l'observation des richesses géologiques de la carrière, ou pouvaient être sources de dangers avec par exemple la chenille processionnaire (Thaumetopoea pityocampa) présente sur des pins.

 

Le résultat de l'abbatage de ces arbres est donc directement visible sur la carrière, comme le montre ces clichés avant et après les travaux :

 

 

 

Ce chantier a été rendu possible grâce au partenariat avec la MFR Les Forges de la Ferté-Bernard et des étudiants de la classe de terminale du Bac pro GMNF, qui ont fait preuve de beaucoup de motivation et d'efficacité lors de cette journée du 3 Novembre. En échange de cette participation au chantier, des animations sont alors proposées par Perche Nature aux élèves du lycée professionnel. D'autres projets de partenariat seront alors à prévoir entre l'association et la MFR.

Un grand merci aux élèves de GMNF et à Benoît Suhet pour leur participation !

Perche Nature a besoin de vous !

Depuis 2011, le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne a fondé un service solidaire permettant aux entreprises de faire des dons aux associations locales. Ce système, baptisé Tookets, fonctionne sur la base du volontariat des entreprises qui peuvent s’y abonner. Celles-ci peuvent alors distribuer des Tookets à leurs salariés ou à leurs clients, qui eux-mêmes peuvent les verser aux associations de leur choix également inscrites au programme. Les associations peuvent alors transformer les Tookets acquis en euros en contactant les entreprises concernées. Aujourd'hui, ce projet concerne tout le territoire national.

Ce service s’apparente alors au mécénat, à la différence que ce sont les particuliers, plutôt que l'entreprise, qui décident directement quelles associations recevront des dons. Ainsi, les Tookets permettent de tisser des liens entre entreprises, particuliers et associations d’un même territoire sur le principe de la coopération.

Il existe différentes méthodes pour acquérir des Tookets en tant que particulier, selon les entreprises, commerces ou marques participant à ce programme. Plus d'informations sur le site https://www.tookets.com/ .

Si vous disposez de Tookets et que vous souhaitez en faire un don à Perche Nature pour garantir le fonctionnement de l’association et l’efficacité de ses actions, rejoignez-nous ci-dessous !

Un petit guide pratique de fonctionnement est disponible sur le lien suivant, pour accéder à son compte après l’acquisition de Tookets et pour pouvoir les distribuer aux associations :

https://www.tookets.com/support/wp-content/uploads/2013/05/Tookets-Particuliers.pdf

 

Toute l'équipe de Perche Nature vous remercie d'avance pour vos dons !

Pour toute question complémentaire sur les Tookets ou sur les dons, contactez-nous :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Observatoire des vers luisants

Un projet participatif : L’Observatoire des Vers Luisants

1. C’est quoi un ver luisant ?

Pour tout le monde, un ver luisant, c'est une tache de lumière verte qui embellit nos soirées d'été ! Mais peu d'entre nous avons été regarder de plus près l'insecte pour savoir à quoi il ressemblait ! Il est doté d'un corps assez mou, sans aile, juste soutenu par trois petites paires de pattes, avec des antennes si petites qu'on ne les distingue pas toujours très bien. Ses couleurs sont plutôt ternes, d'ordinaire du brun et un rose sale. S'il ne portait pas au bout de son abdomen ce bijou de lumière, il est certain qu'il passerait inaperçu aux yeux de tous ! D'ailleurs, il faudrait plutôt dire " elle ", car le mâle n'a pas cet apparat de lumière ! Lui, possède une paire d'ailes et vole à la recherche d'une lumière lui signalant la présence de femelles. Cet insecte a beau être discret, il n'en constitue pas moins un auxiliaire précieux du jardinier. En effet, ses mets préférés sont les escargots et les limaces ! Il existe une confusion fréquente entre " vers luisants " et "lucioles" qu’il convient de lever ici. Ces insectes font partie de sous-familles bien distinctes ; chez les premiers, ce sont les femelles au sol qui émettent de la lumière, tandis que chez les secondes, mâles et femelles volent et émettent de la lumière.

versluisant4

Est-ce que je peux participer ?

Si vous habitez en France, c'est bon, vous pouvez participer ! Et des vers luisants, il y en a partout, même s'ils sont bien plus abondants dans certaines régions que dans d'autres. Vous pouvez participer même si vous n'avez vu aucun ver luisant dans votre jardin car l'absence de ver luisant est une information aussi importante que sa présence. Il est possible de vous impliquer dans l'observatoire au travers de l'un de ces volets :

• Pour le public non spécialiste, une démarche participative au travers de laquelle on relève la présence ou l'absence de l'insecte dans les jardins, mais aussi à l'extérieur avec des "missions spéciales" ; l'objectif à terme est de répondre à des questions simples concernant la pollution lumineuse, l'effet de la fragmentation des habitats, l'usage des phytosanitaires, ...

• Pour le public naturaliste, avec des identifications, à l'espèce ou au groupe d'espèces ; l'objectif est de renseigner la distribution des espèces, leur écologie et leur phénologie.

 

versluisant3

2. Je veux participer immédiatement !

 Saisir une donnée en ligne

 

3. Un projet pour toute la France !

L'Observatoire des Vers Luisants est un programme du Groupe Associatif Estuaire et d'Asterella, son partenaire pour tous les sujets qui touchent à la biodiversité en métropole. Le Groupe Associatif Estuaire (GAE) défend depuis plus de vingt ans l'idée qu'une conciliation des intérêts humains et environnementaux est indispensable pour permettre un développement intégré et durable des activités anthropiques, garantissant ainsi la pérennité des équilibres écologiques. Le GAE est une fédération qui regroupe dix structures partageant cette charte éthique, mais d'activités et de nature diverses ; allant d'un pôle sur les cultures marines à l'éducation environnementale des enfants, en passant par un réseau participatif rassemblant les entomologistes francophones (Tela-Insecta). Le Centre National de la Recherche Scientifique, et plus précisément Labocea-CNRS, a décidé de s'associer au GAE dans la mise en place de l'Observatoire. En effet, les données récoltées dans le cadre de ce programme seront exploitées et intégrées à différentes études menées par le CNRS. Ce programme regroupe plus de 70 partenaires associatifs, dont Perche Nature !

A noter : Les vers luisants sont des vedettes internationales ! Nous ne sommes pas les seuls à nous intéresser aux vers luisants : Au moins cinq autres pays européens (Belgique, Espagne, Portugal, Royaume-Uni et Suisse) ont également leur observatoire. Nous tentons de poser avec eux des bases communes pour une démarche scientifique et participative homogène. Des données comparables permettront d'aller plus loin dans notre démarche, et d'adosser notre observatoire à une future plateforme européenne.

versluisant2

74 partenaires

 

CNRS    ObservatoiredesVersLuisants    GroupeAssociatifEstuaire